Style Switcher

Layout options
  • Boxed Layout
  • Full Width Layout
Primary Color

Histoire

Mois d'août 1914 à Munster

2 Août 1914

Mobilisation, 3 – 4 – 5 Afont était sur pied, en fait d’hommes, pour aller se présenter à Colmar. Martin Maurer, Jean Fritsch, J. Fritsch & Georges Fritsch. Charles et Babette F. étaient à Paris. Jusqu’à présent nous savons rien de ces derniers, beaucoup de soldats sont venus de Colmar. [15 nov.]

Vendredi le 8 Août

On nous a fait partir de la maison disant que c’était dangereux, le même soir nous avons vu passer 3 blessés français, 2 prisonniers, qui on été pris au Eichwäldle, nous avons pris ce soir là le plus nécessaire sur notre voiture que nous avons laissé chez maman puis nous avons pris le train de minuit et sont aller à Soultzbach. Le matin, papa et moi sont de nouveau revenus, les enfants étaient restés à Soultzbach, le lendemain j’étais allé chercher les enfants sauf Marguerite était restée à Soultzbach du 8 Août jusqu’au 29. chez M. Käuffer.

9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. Août

Très chaud. Nous avons couché tous les soirs chez Lina.

15 Août

Grand bombardement (6 morts) au Roskopf et Narrenstein du côté Altenberg.

Le 14 Août,

arriva, à 4 h, un régiment de Landwehr Würtembergeois.

Dimanche matin le 16 Août

À 5 heure et demie, toute la troupe Wurtembergeois sont repartis. À 6h du soir, on a conduit sur un char qui venait de Glasborn, un soldat blessé allemand ; j’ai pris le linge du blessé qui était resté dans la voiture tout en sang et je l’ai lavé.

Lundi le 17 Août

Première patrouille française s’est approchée de notre maison à une heure de l’après midi, la patrouille allemande se tenait dans les fossés à la cité.

On entendait plusieurs coups de fusil, la fille E. Gresser a été tuée par une balle française, elle se trouvait à la fenêtre entre-ouverte le volet, dix minutes après les Français chasseurs alpins, les 152 Infanterie et Chasseurs ont passé devant chez nous à 4h. C’était plein de soldats en ville, les soldats sont entrés dans la Poste et à la gare pour vérifier tout et faire marcher le téléphone et télégraphe.

18 Août

Beaucoup de Soldats français sont arrivés à Munster Stosswihr, Sultzern chasseurs à pied, chasseurs à cheval, chasseurs alpins, l’artillerie, génie.

19 août

Grand bombardement sur la ville, une bombe est entrée dans la cour de Hôtel de Munster et a tué le casserolier, pauvre jeune homme de 18 ans, et sur la place du Marché 1 soldat d’un fourgon tué.

Tout autour de la place toutes les vitres ont été brisées la pharmacie Retterer à été bien abimée la maison Kempf près de l’église catholique a brûlé.

20 Août

Plusieurs enterrements militaires à Munster.

Beau temps

21 Août

Rien d’extraordinaire.

22 Août

Grande bataille à Ingersheim : on mène que des blessés français à Munster, il y a eu beaucoup de morts.

23 Août

Grande rencontre sur la hauteur du Kleebach, Kalbach, Gunsbach avec les Chasseurs alpins et les Wurtembergeois il y a eu beaucoup de morts au Hohnack. Ils sont enterrés et sur la hauteur de Gunsbach

24 Août

Toujours la troupe française en ville et environs. Nous voyons passer des prisonniers allemands et des gens suspects en tramway.

25 Août

Le soir à 10 heures arrivent un Lieutenant, officier médecin, avec une trentaine d’hommes, Chasseurs à pied. Ont demandé l’hospitalité pour les chefs. Le cuisinier a fait le souper, ils ont couché à la salle de l’auberge et une quinzaines de soldats dans les remises.

28 Août

Toute la matinée (à partir de 7 heures jusqu’à 9 heures) on voit passer des soldats de la grande vallée et des vaches pour faire tuer à Stosswihr, pour la troupe […]

29 Août

Rien d’extraordinaire

Grand arrêt devant notre maison avec fourgons de provisions ; les bouchers ont fait leurs cuisines dans notre cour, ils sont restés pendant 3 heures chez nous.

30 Août (Dimanche)

À 7 heures du soir toute la troupe française est repartie la plupart sont allés vers la Schlucht, une partie restée à Stosswihr, Sultzern.

31 Août (Lundi)

Marguerite est revenue de Soulzbach, nous voyons encore passer des soldats français.

Articles récents